OSTÉOTHÉRAPIE

L’ostéothérapie tissulaire réflexe est une technique dite douce.

 

L’ostéothérapeute intervient et travaille sur les tissus dits «mous» ainsi que sur l’énergétique à l’aide de ses mains. 

Le toucher reste doux, ce qui n’est pas toujours vrai pour les manipulations structurelles. 

Cette technique manuelle, inspirée de la méthode Niromathé, consiste à appliquer un toucher léger et vibratoire de points sous cutanés à proximité des fibres musculaires.

 

Cette vibration amène une levée instantanée du spasme redonnant au système sa mobilité.

 

Simple, sans risques, indolores, asymptomatique, rapide et très efficace.

LA SIMPLICITÉ DE LA MÉTHODE EN FAIT SON EFFICACITÉ

Dans 80% des cas, 1 à 3 séances suffisent.

On agit sur les douleurs de types mécaniques et types organiques fonctionnelles.

 

Les Avantages sont qu'elle est asymptomatique. Elle relance du processus d’auto-guérison. Elle n’a aucune contre indication. Les résultats sont efficaces et quasi immédiats.

Les pathologies pouvant être traitées par le biais de cette méthode sont nombreuses :

  • sciatique,

  • lombalgie,

  • névralgie,

  • cervicalgie,

  • torticolis,

  • entorse,

  • tendinite,

  • syndrome du canal carpien,

  • rhinite,

  • sinusite,

  • migraine,

  • céphalée,

  • ronflement,

  • acouphène,

  • troubles digestifs.

Les personnes souffrantes de maux ostéo-articulaires attendent avant tout un soulagement des douleurs le plus rapidement possible, et cela en toute sécurité, sans avoir d'effets secondaire.

 

Au-delà de la technique et de l’approche, c’est finalement l’efficacité qui est recherchée avec l'Ostéothérapie Tissulaire Articulaire et Vertébrale

Causes et compréhension

Comprendre une douleur demande au thérapeute de comprendre le corps. Toute douleur a sa propre source (lésion musculaire, mauvaise posture, stress...). Cette méthode a la pertinence de coupler des analyses posturales statiques et dynamiques afin de détecter les causes perturbatrices qui engendrent des douleurs.